One Piece liberté, destin et déterminisme

« La passion et les rêves sont comme le temps…Rien ne peut les arrêter ! Et il en sera ainsi tant qu’il y aura des hommes prêts à donner un sens au mot LIBERTÉ « . Ces fameux mots de Gol D. Roger nous montrent très bien à quel point la notion de liberté dans One Piece est importante. Mais est-ce seulement une phrase stylée ? L’expression d’une valeur chère à Oda ? Ou bien y a-t-il un secret derrière cette importance de la liberté dans l’œuvre ? Voyons cela avec une analyse de la liberté, du destin et même du déterminisme dans One Piece !

Liberté et destin dans One Piece

La liberté dans One Piece

"La passion et les rêves sont comme le temps...Rien ne peut les arrêter ! Et il en sera ainsi tant qu'il y aura des hommes prêts à donner un sens au mot LIBERTÉ . Citation Gol D. Roger, One Piece, liberté
Citation de Gol D. Roger – scan 100

Comme on l’a dit en introduction, le roi des pirates Gol D. Roger, l’un des personnages les plus importants de la série, choisit de mettre en avant la notion de liberté. Il dit même qu’il faut donner un sens à ce mot, on peut ensuite imaginer que ce soit en cherchant à réaliser ses rêves, comme on le voit tout au long de la série avec le concept de « volonté héritée » par exemple. Mais un autre élément décisif met de nouveau la liberté au centre de l’intrigue : le rêve de Luffy.

Comme on le sait tous, Luffy rêve de devenir le roi des pirates. Il dit d’ailleurs qu’il le deviendra, c’est pour lui une certitude. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement être le roi des pirates ? Factuellement, c’est un titre que la population a attribué à Gol D. Roger après qu’il a réalisé le tour du monde et a atteint Laugh Tale. S’agit-il alors seulement d’atteindre une certaine île pour devenir le roi des pirates ? Pour Luffy, c’est tout de même un peu plus que ça. Le roi des pirates est l’homme le plus libre du monde ! Voilà la réponse de Luffy au scan 507. Sa phrase fétiche qu’il répète à tout bout de champ depuis le début du manga indique son désir de liberté.

Pourtant, à plusieurs reprises il est question de destinées dans One Piece. Alors, Luffy peut-il réaliser son rêve de liberté si son destin est tout tracé ? Voyons d’abord comment le destin est représenté dans One Piece.

Le destin dans One Piece

Comme exemple citons d’abord la prédiction de Shirley concernant l’île des hommes-poissons. Elle dit avoir vu Luffy détruisant l’île, et ses visions sont réputées pour toujours se vérifier.

L’équipage de Roger aussi s’attache à la notion de destin. D’abord Roger lui-même qui annonce que c’est le destin qui lui a amené la rencontre de Rayleigh. Puis, dans le même chapitre Rayleigh aussi évoque le destin et comment « Les coïncidences n’existent pas en ce monde. On dirait que tout ce qui s’est passé était inévitable. Le « destin » prend lentement forme, inexorablement ». Même Crocus, dès le chapitre 105, se demandait si Luffy était l’équipage que son attente lui destinait à rencontrer.

Le destin, Roger, Rayleigh et Crocus – scan 105 et 603
Le destin, Roger, Rayleigh et Crocus – scan 105 et 603

Le destin prive Luffy de liberté ?

La notion de destin remet en cause l’existence de la liberté dans One Piece, ou en tout cas pour Luffy. Puisqu’il a un destin tout tracé, non seulement les faits passés semblent juste avoir été « nécessaires », mais les faits futurs aussi semblent déjà déterminés, comme déjà écrits.

Faisons simplement un point pour ne pas confondre le déterminisme avec la notion de nécessité au sens du destin. On ne peut jamais échapper au destin, peu importe ce que l’on fait, si c’est écrit, il est trop tard. Par contre, si on sait que telle cause entraine tel effet, on peut agir en conséquence pour en profiter. Par exemple, Luffy sait qu’il combat mieux le ventre plein, donc il mange pour reprendre des forces. Il s’agit d’une simple relation de cause à effet, c’est déterminé, sans notion de destin.

Notons aussi qu’un destin n’a pas de raison, mais on peut connaître la raison qui fait que telle cause entraînera nécessairement tel effet. Par exemple Luffy peut savoir que le fait de manger de la viande lui apporte tels nutriments qui lui redonnent de l’énergie. Dès lors, pouvant prédire un phénomène, on peut éventuellement l’empêcher ou le provoquer. Cependant on subit toujours le destin. Si c’est déjà écrit, je ne peux absolument rien changer et ne peux pas en profiter.

Retenons donc que la notion de destin exclut la liberté et le déterminisme suppose la liberté. Y a-t-il une liberté dans One Piece avec seulement du déterminisme ? Ou bien devons-nous vraiment croire au destin ? Voyons un autre élément central de la question de la liberté dans One Piece, tellement important que certains fans théorisent qu’il s’agira du lieu du dernier arc du manga : Marie-Joie.

Red Line et Marie Joie, symboles de la servitude

Ce qu’est Red Line

Dans One Piece, Red Line est la seule chose qui sépare vraiment le monde. Si le but de Joyboy est effectivement de libérer le monde, alors un énorme morceau de terre qui séparer la planète semble être un obstacle. Sans compter que la terre sacrée de Mary Geoise est juste sur Red Line. Alors, que savons-nous de Red Line ?

  • Red Line serait profonde de 10 000 mètres du niveau de l’océan à l’île de l’Homme-Poisson.
  • En même temps, elle est assez haute au-dessus du niveau de la mer pour être considérée comme infranchissable, et elle est indestructible, ce qui signifie qu’il est presque impossible de passer au-dessus ou en dessous sans utiliser l’une ou l’autre des entrées.
  • Alors que le continent semble impossible pour tout bateau souhaitant traverser entre les mers ou vers certaines sections de Grande Line, il existe certains points de passage par lesquels un navire peut traverser : remonter les voies d’eau de Reverse Mountain (généralement utilisées par les pirates pour entrer dans Grande Line), obtenir la permission du gouvernement de la terre sainte gouvernementale de Mary Geoise, ou s’immerger dans un passage sous-marin menant à l’île de l’homme-poisson, qui est placée autour d’un trou qui relie directement les parties « Paradis » et « le Nouveau Monde » de Grand Line.

Ce que représente Red Line

Maintenant…regardons trois points vraiment importants :

  1. Le seul moyen sûr de traverser Red Line est de demander la permission aux nobles.
  • Red Line est considérée comme indestructible.
  • Se situe juste au-dessus de l’île de l’homme-poisson.

Nous ne pouvons pas ignorer le fait qu’il est si difficile de se déplacer d’une partie du monde à l’autre, parce qu’il y a ce mur indestructible et que les gens ordinaires ne peuvent le franchir qu’avec la permission des nobles.

Il est clair que Red Line est un obstacle à la liberté de choix des gens. Il y a donc une théorie bien connue des fans de One Piece expliquant que Luffy détruirait Red Line et que cela permettra de former All Blue. En effet, sans Red Line, les 4 océans pourront se rejoindre et on pourra alors y trouver toutes les espèces sous-marines au monde. Pour voir la théorie en entier et en détail, lisez l’article que nous lui avons consacré : All Blue est-il le One Piece ? La théorie de sa création.

De plus, le fait que Mary Geoise soit située juste au-dessus de Red Line est un indice de plus en faveur de cette théorie. Mais comment détruire quelque chose qui est considéré comme indestructible ? Grâce aux armes antiques.

Joyboy veut utiliser le pouvoir de Poséidon, Pluton et d’Uranus pour détruire définitivement Red Line, donnant à chacun la liberté absolue de se déplacer d’une partie du monde à l’autre. Roger, une fois qu’il a compris les intentions de Joyboy, reprend son voyage à la recherche des armes ancestrales, mais échoue. Ainsi, avant de mourir, il incite le monde à trouver son trésor.

La vision de Shirley

Shirley - One Piece liberté

Toute cette hypothèse est liée à la vision de Madame Shirley. Luffy va détruire l’île des Hommes-Poissons. Parce que l’île elle-même est située en dessous de Red Line. Cela signifie que lorsque Luffy détruira Red Line, l’île des Hommes-Poissons sera écrasée par les décombres de Red Line. Et c’est pourquoi Noah sera nécessaire. Le bateau sera le refuge de toutes les créatures marines. Oda anticipe cette destruction de Red Line de plus d’une façon.

  • Tout d’abord, dans l’histoire de Laboon. La jeune baleine bat contre Red Line pour tenter de la détruire, bien consciente que ses compagnons se trouvent de l’autre côté. En fait, s’il n’y avait pas de Red Line, il n’aurait pas à faire le tour du monde juste pour revoir ses coéquipiers.
  • Luffy brûle le drapeau du gouvernement mondial. La forme du drapeau rappelle la division qui existe dans le monde à cause de Red Line. Ainsi, Luffy détruisant le drapeau n’est pas seulement une façon de déclarer la guerre au gouvernement, mais aussi un prélude à ce qu’il fera après avoir trouvé le One Piece.
  • Doflamingo, dit qu’il n’y a qu’un seul trône… et que tout le monde le veut. Luffy détruira ce trône quand il détruira Red Line. Parce que le roi des pirates n’a pas besoin de trône. La principale différence entre Luffy et tout autre pirate sur la route de One Piece est que Luffy ne veut pas régner.  Il veut juste être libre… c’est pourquoi parmi tous les hommes qui ont pris la mer, en trouvant le one piece Luffy sera le seul à vouloir utiliser les armes antiques pour détruire Red Line et non pour avoir le contrôle de toutes les mers.

Mais alors, si Luffy accomplit son destin et la prophétie de Shirley, est-il vraiment libre ?

La liberté face au déterminisme / destin

Pour résoudre l’épineux problème de Luffy et de sa liberté, nous allons aborder la problématique avec trois points de vue différents, d’abord scientifique et enfin on reprendre une analyse philosophique que l’on doit à Spinoza pour évoquer la liberté de Luffy et même expliquer le caractère du personnage et son rêve. Vous allez voir, on va se régaler.

Tout ce qui s’est passé devait se passer ? Pas de liberté dans One Piece ?

Pour répondre rapidement à la question de savoir si le destin existe réellement et ce qu’il en est de la liberté dans One Piece : un personnage nous a déjà montré la solution. Plus précisément c’est le pouvoir d’un fruit du démon qui nous montre comment est régie le monde de One Piece au sujet de la prédiction, du futur et du destin. Avez-vous deviné de qui il s’agit ? Oui, c’est bien Basil Hawkins !

La réponse peut donc paraître banale ou décevante, mais, dans le monde de One Piece, comme dans le nôtre : tout est question de probabilité. En effet, lorsque Hawkins cherche à voir les futurs possibles en faisant son tirage de tarot, tout ce qu’il peut en conclure est une probabilité en réponse à une question précise.

Lorsque Rayleigh ou Crocus rencontrent Luffy, il leur semble donc simplement que l’homme au chapeau de Paille est la personne la plus probable pour être la personne qu’ils attendent. On pourrait encore se dire : oui mais alors, encore une fois, Luffy est prisonnier du fait d’être la personne la plus proche de Joy Boy.  A cette remarque la réponse est simple : cela vient simplement de la personnalité de Luffy.

C’est toujours après avoir passé un moment avec Luffy, après avoir découvert sa personnalité, qui il est, comment il se comporte, à quoi il aspire, que les autres lui font confiance. Luffy se lie d’amitié avec les autres parce qu’il est qui il est devenu. Il n’est pas né ainsi mais il l’est devenu. Voyons ce point en détail.

Le rêve de Luffy, sa plus grande liberté

Roi des pirates et liberte dans One Piece - scan 507.jpg
Roi des pirates et liberte dans One Piece – scan 507.jpg

Que ce soit dans le tome 1 lorsque Luffy est avec Shanks ou durant le flashback sur son enfance avec Ace et Sabo, on voit que Luffy est maintenant moins pleurnichard qu’à cette époque. Il n’a pas énormément évolué bien sûr, il était déjà plutôt joyeux et il avait déjà un grand rêve, mais ce qui a changé c’est sa volonté qui est aujourd’hui beaucoup plus forte.

Aujourd’hui, Luffy est prêt à absolument tout donner pour sauver ses amis et réaliser son rêve, devenir le roi des pirates. Et cela a justement un nom dans la pensée du philosophe déterministe Spinoza, il nomme cela le « conatus ». Pour Spinoza, le conatus est « l’effort par lequel toute chose tend à persévérer dans son être » : chez l’homme, c’est le désir qui constitue son conatus ou son essence. Pour Luffy, c’est clairement de vouloir devenir le roi des pirates. Et bien sûr de protéger ses nakamas.

C’est en réalisant son conatus que l’homme est libre. Dans la pensée spinoziste, tout est déterminé, c’est juste qu’on ignore les causes de nos actions. On est alors le plus libre lorsqu’on réalise notre essence. Pour Luffy, poursuivre son rêve est donc déjà le moyen d’exprimer sa liberté. Même si Luffy ne sait pas pourquoi il défend ce rêve en particulier, cela fait partie de lui et donc lorsqu’il poursuit son rêve, il fait preuve de sa liberté. Il persévère dans son être, au sens du conatus de Spinoza.

Spinoza avait prévu le Gear 5 ???

Effectivement, choisir d’analyser One Piece avec un philosophe hollandais comme Spinoza peut paraître un peu étonnant, mais il n’est pas uniquement pertinent pour son conatus. On peut encore rapprocher Spinoza et l’univers de One Piece sur deux points.

Luffy le libérateur apporte la liberté dans One Piece

  • La conception politique de Spinoza : c’est seulement dans le cadre de l’État et de la justice que les hommes peuvent réellement vivre libres et en paix. La fin de l’État est donc la liberté. L’État a ainsi la tâche difficile de limiter la liberté d’agir pour garantir la sécurité, mais tout en respectant la liberté de penser pour laisser la raison des hommes s’exprimer.

Cela ne vous rappelle rien ? Cela ressemble beaucoup à ce que propose Luffy lorsqu’il libère les peuples. Il garantit la sécurité en chassant les tyrans et permet aux habitants de vivre libres et en paix. Il n’impose pas davantage de loi, ne cherche pas à appliquer plus de sécurité que cela, mais ne propose pas non plus l’anarchie. Le caractère libérateur de Luffy correspond bien à la vision politique de Spinoza.

Le guerrier libérateur - Gear 5th - scan 1044.png
Le guerrier libérateur – Gear 5th – scan 1044.png

Luffy, Joy Boy, apporte la joie

  • Il existe en fait deux sortes de passions selon Spinoza : les passions tristes qui diminuent notre puissance d’agir (haine, honte, envie, etc.) et les passions joyeuses qui augmentent notre puissance d’agir et nous libèrent. De la joie découlent l’amour, la générosité, la force d’âme ou le courage, qui représentent des passions positives. De la tristesse proviennent l’envie, la haine, la jalousie ou l’ambition, passions négatives.

Encore une fois, voyez-vous le lien avec Luffy ? Comme Spinoza, Luffy considère que la joie doit évidemment être cultivée et encouragée, et la tristesse éloignée, et éradiquée. Cela peut paraître un peu simple comme définition, après tout, n’importe qui préfère la joie à la tristesse. Mais pour Luffy, qui libère les peuples, qui porte le sourire des D. et qui a festoyé dans de nombreux banquets durant son aventure, cela a un sens tout particulier.

Plus encore, en associant le côté libérateur et la notion de joie, on retrouve les deux caractéristiques du dernier Gear de Luffy : le Gear 5. Lors de son éveil, Zunesha déclare entendre les tambours de la liberté et Luffy était alors surnommé le guerrier libérateur. Lors de son combat, on voyait également notre héros rire aux éclats, réaliser des gags, bref, apporter une joie contagieuse, bien qu’absurde.

Déterminisme, destin et liberté dans One Piece : conclusions

On peut donc dire que l’œuvre de One Piece correspond à la pensée de Spinoza en de nombreux points. Sur le thème de la liberté, la conception déterministe peut s’appliquer, tout est déterminé par des causes, mais puisque nous ne les connaissons pas, on peut exprimer nos options de liberté par des probabilités.

Le moyen d’être le plus libre reste toutefois d’accomplir sa volonté héritée, son rêve, son conatus en persévérant dans son être. Et enfin, l’aspect guerrier libérateur provoquant la joie, qu’incarne Luffy, en fait un représentant cohérent et plein de sens de la pensée spinoziste.

Que pensez-vous de cette analyse ? Êtes-vous d’accord ? Pensez-vous plutôt que le destin existe dans One Piece de façon magique et inéluctable ? Laissez votre avis en commentaire et lisez notre dernière théorie : Prime de Sanji post Wano à 1,33 milliard ? [Théorie]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.